Les tablettes, des supports professionnels amenés à se développer

Le mois dernier, nous vous parlions de l’usage de l’iPad en entreprises, en vous mettant en garde contre les problèmes de sécurisation qui peuvent y être liés et surtout les coûts de développement des logiciels. Il y a bien d’autres solutions plus souples comme les tablettes Android mais nécessitant toujours un développement spécifique, mais il reste encore une autre voie, en plein boom : les tablettes PC.

Les fonctionnalités tactiles sont en effet de plus en plus présentes dans les systèmes d’exploitations les plus connus. Alors qu’il manquait le matériel pour les exploiter pleinement il y a encore quelques mois, ces supports sont en train d’arriver…

Tour d’horizon

Chez Microsoft, Windows XP intégrait depuis de nombreuses années le tactile monopoint. Nous avions ainsi assisté à la naissance des « Tablet PCs », qui n’ont pas su rencontrer leur public à l’époque de leur lancement.

Avec des technologies tactiles plus matures, Windows 7 a intégré une couche nommée Windows Touch permettant l’utilisation d’interfaces multipoints (“multitouch”). Jusqu’à présent, seules des machines relativement imposantes comme les HP Touchsmart en profitaient, mais – à l’occasion du CES 2010 puis suite au lancement de l’iPad – les constructeurs ont significativement augmenté leurs investissements sur les tablettes.

Depuis quelques mois, quelques tablettes PC ont donc commencé à exploiter ces interfaces, comme l’eeeTouch d’Asus : à peine plus d’un kilogramme, avec un processeur double coeur, un disque SSD, une autonomie de 4,5 heures et une connectivité riche (wifi, Bluetooth, USG, HDMI, son, micro, lecteur cartes…)

Ces tablettes acceptent les progiciels et les custom softwares développés pour Windows sans problème de compatibilité, contrairement à l’iPad ou aux tablettes Android qui nécessitent un développement spécifique, voire le passage par un compte développeur iOS. Les présentations powerpoint peuvent maintenant se faire directement depuis une tablette sans problème de compatibilité logicielle, de mise en page, ou encore de polices manquantes… Il vous faudra au maximum un adaptateur de prise vidéo HDMI/VGA.

Avec Windows 8, prévu pour fin 2012, Microsoft devrait proposer davantage de fonctionnalités sur le tactile, dans un contexte où le matériel sera optimisé pour la mobilité et prêt pour le multipoints à 3 contacts voire plus.

De son côté, Google n’en pas en reste. Il propose son système Chrome OS sur des tablettes. Basé sur un noyau Linux et en cours de finalisation, Chrome OS offrira plus de souplesse que iOS, permettant de déployer plus aisément des solutions logicielles maison.

Avec une interface tactile aboutie pour des usages professionnels, ses fonctionnalités sont très prometteuses, mais pas forcément adaptées dans des écosystèmes d’entreprises majoritairement Windows.

Les tablettes sont donc en plein boom mais manquent de maturité pour des usages en entreprises. Amélioration de l’autonomie, adaptation des interfaces utilisateurs dans les systèmes d’exploitation… Hormis pour les présentations prospects et sur les salons pour lesquels une tablette Apple ou Android suffisent, les autres scénarios d’utilisation viennent d’entamer leur évolution.

Freinez donc les ardeurs de vos collaborateurs, si quelques bonnes solutions existent déjà, le meilleur reste à venir.

 

Formations associées :
Mobilité, la synthèse
Plateformes et applications pour mobiles, solutions techniques
Créer des applications multiplateformes pour mobiles
iPhone/iPad, développer des applications
iPhone/iPad, développement avancé
Sécurité réseaux/Internet
Windows 7, développement dapplications
Windows Phone 7, développement dapplications
Android, développer des applications pour mobiles

 
____________________________________________
Le blog des experts en informatique  – ORSYS Formation – Le blog informatique – www.orsys.fr


Cette entrée a été publiée dans Hardware, Informatique, Nouvelles technologies, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*