Archives par mot-clef : Internet des objets

L’usine du futur est déjà là

Par la Rédaction ORSYS

Fini les clichés à la Germinal. Une usine serait forcément sale, bruyante, dangereuse et le travail pénible et répétitif. Ce n’est plus vrai.

Pour renforcer l’attractivité de ses métiers, la Fédération des Industries Mécaniques a d’ailleurs mis en scène de jeunes professionnels épanouis dans une série de vidéos sur YouTube.

La modernisation des lignes de production a, de fait, redonné à l’homme le rôle qu’il n’aurait jamais dû quitter. Alors qu’il a longtemps été asservi à la machine c’est aujourd’hui la machine qui se met à son service lui permettant d’exercer des tâches plus valorisantes. lire la suite

Share Button

Internet des objets, la nouvelle révolution industrielle

Par la Rédaction ORSYS

On associe spontanément le terme d’objets connectés à des usages grand public. Il renvoie aux bracelets d’automesure (quantified self) et autres vêtements connectés (wearables), très prisés des habitués des salles de fitness. Les détecteurs de choc, de fumée ou de fuite de gaz protègent, eux, notre maison tout en réduisant notre consommation d’énergie. Ce n’est que la face émergée d’un phénomène plus important.

Les industriels s’emparent progressivement de l’Internet des objets (IoT). A partir de capteurs mesurant la chaleur, l’humidité, la pression, l’accélération ou les vibrations, ils peuvent relever l’information à distance.

Ces capteurs sont aussi utilisés pour connaître en temps réel l’état de santé d’un équipement, évaluer son niveau de performance (disponibilité, temps de latence…), repérer d’éventuels dysfonctionnements et, au final, prévenir les pannes. lire la suite

Share Button

Objets connectés : où vont nos données ?

objetsconnect

Par la Rédaction ORSYS

Santé, automobile, sécurité : les objets connectés envahissent tous les secteurs d’activité et notre quotidien. La contrepartie ? Des gigaoctects de données à gérer. Mais l’utilisateur – vous, moi, nous – est-il prêt à offrir (et le sait-il ?) ses données personnelles ? Et où en est la législation concernant l’utilisation de ce « big data » ?

Une montre qui vous indique si vous avez bien et assez dormi, un réfrigérateur qui affiche la liste des produits présents avec leur date de péremption, la liste des courses, la télévision qui vous permet de lire vos mails… lire la suite

Share Button

Tour d’horizon des systèmes embarqués

systemes embarques 1

Par Christophe Blaess*

Le terme « système embarqué » est une traduction un peu maladroite de« embedded system » qui signifie plutôt système incorporé, intégré, enfoui. Prenons garde à ce mot « embarqué » qui est trop souvent connoté « mobilité ». Bien qu’un panneau d’affichage urbain, un réfrigérateur ou un écran de commande de pompe à essence soient plutôt statiques par nature, ils répondent parfaitement aux critères des systèmes embarqués…

Notion de système embarqué

J’aurais tendance à décrire un système embarqué plutôt comme un ensemble informatique qui se trouve intégré dans une entité plus complexe dont il devient une pièce parmi d’autres. Ainsi une carte à microprocesseur (système informatique complet) devient un simple composant d’un tableau de bord, d’un panneau de contrôle industriel, d’un objet grand-public, etc.

Une caractéristique commune à la plupart des systèmes embarqués est le fait qu’ils sont conçus pour répondre à un ensemble de contraintes imposées par leur environnement de fonctionnement ou leur destination. En voici quelques exemples courants :

contraintes matérielles : l’encombrement maximal du système (taille et poids) impose des limitations à l’autonomie (volume des batteries), au refroidissement (radiateurs et ventilateur) et par conséquent à la puissance processeur utilisable ;

contraintes logicielles : le fonctionnement du système dans des environnements hostiles, soumis à des utilisateurs inexpérimentés ou malintentionnés, sa résilience face à des coupures d’alimentation intempestives et la possibilité de réaliser des mises à jour distantes et automatiques sont des problèmes complexes, et doivent impérativement être pris en considération lors de la conception d’un système embarqué ;

contraintes fonctionnelles : pour qu’un système soit en avance face à la concurrence, il est nécessaire de minimiser les coûts – donc la puissance matérielle disponible – tout en optimisant les fonctionnalités proposées à l’utilisateur. Le logiciel doit tirer parti de toutes les ressources disponibles via des techniques de programmation spécifiques (temps réel, multi-threading, IHM avancée, etc.). lire la suite

Share Button

Les cyber-objets demain dans l’entreprise ?

objets-connectes-une
Par la rédaction d’Orsys

Balance, réfrigérateur, smartwatch, smartTV… les objets connectés envahissent notre univers personnel. Considérés comme l’une des révolutions numériques de cette décennie, ces appareils toucheront-ils le monde professionnel et quel sera l’impact pour les DSI ?

Les objets connectés ? Des appareils, souvent des objets du quotidien, dont la technologie embarquée permet de communiquer à distance, via des capteurs, des liaisons Internet… Les Smartphones – dont la généralisation facilite l’implémentation – jouant, la plupart du temps, le rôle d’unité centrale qui recueille les informations, pilote les objets à distance… Santé, remise en forme, loisirs, énergie, domotique : leurs usages explosent dans la sphère familiale. Le marché devrait d’ailleurs doubler d’ici à trois ans pour concerner 11 millions de Français*. Mais qu’en est-il dans l’entreprise ? lire la suite

Share Button