PHP, un langage pas comme les autres ?


Alors qu’une actualisation de la version 5 PHP est prévue courant avril 2013, Xavier Braive, développeur et formateur Orsys nous fait un point sur ce langage :

Qu’est-ce que le PHP ?

PHP (Hypertext Preprocessor) est un langage informatique qui permet d’automatiser des pages Internet, autrement dit de les fabriquer à chaque fois qu’elles sont demandées. En d’autres termes, quand l’internaute va sur un site , qu’il essaye d’accéder à une page, celle-ci est créée par un intégrateur HTML ; elle est statique. Ce que peut faire PHP, c’est la construire à chaque fois qu’on y accède. Cela permet d’avoir des pages différentes en fonction de certains critères. Par exemple, quand l’internaute fait une recherche sur Google, il envoie une demande et reçoit en retour une page qui ne peut être fabriquée ni  à l’avance, ni dynamiquement sans l’aide d’un langage tel que le PHP. L’autre intérêt de ces langages côté serveur est qu’ils peuvent se connecter à des bases de données comme MySQL ou Oracle. Un tiers des sites dans le monde est développé avec PHP, Facebook, Yahoo ou encore MediaWiki par exemple. Les concurrents sont ASP, C#, Java, Ruby.

Les raisons du succès de PHP ?

PHP est un langage ayant une approche facile, intuitive et simplifiée par rapport aux autres précités, les bases s’apprennent rapidement et un résultat concret est vite obtenu. Pour prototyper des applications, commencer des sites web, cela ne requiert pas des connaissances informatiques étendues. L’autre raison de son succès, est son évolution constante, il propose beaucoup de possibilités : se connecter à n’importe quelle base de données ou faire du traitement d’image (redimensionnement, modification des fichiers image, optimisation pour mettre l’image en pièce jointe…). Il s’agit donc d’un langage simple, complet et adapté aux utilisations complexes actuelles.

La petite histoire : langage communautaire ?

Face à son succès immédiat et ne pouvant plus le développer seul, Rasmus Lerdorf, inventeur de PHP, l’a mis à disposition de la communauté des développeurs. Il est toujours actif dans cette communauté mais aujourd’hui, une société privée s’occupe de la gestion afin de convenir à des applications industrielles de plus grande ampleur. L’implication originelle des développeurs rend ce langage extrêmement dynamique.

PHP 6 verra-t-il le jour ? La problématique Unicode…

Il y a 2 ans environ, la version 6 a été abandonnée au profit de l’actualisation de sous-versions et le développement constant d’autres fonctionnalités. L’objectif affiché de celle-ci s’est avéré trop ambitieux  à mettre en place. En effet, il s’agissait de redéfinir la gestion des caractères exotiques pour tous les alphabets qui nécessitent un codage différent. Tout le fonctionnement nécessitait une refonte : implémentation vers un codage unique appelé Unicode. Ce semi-échec n’a pas eu de réel impact sur le marché européen, en revanche, cela a limité le potentiel sur les marchés émergents. Il faut savoir qu’à l’exception de l’Unicode, la plupart des fonctionnalités prévues dans la version 6 sont déjà implémentées dans la version 5. Néanmoins, cet Unicode représente un passage obligé notamment pour des raisons de sécurité ; le fait d’avoir un langage qui traite correctement tous les jeux de caractères est important pour sécuriser les applications, il s’agit donc d’un impact majeur.

« L’éléphant ne tombe pas pour une côte cassée. » proverbe éthiopien

 Actu : version 5.5.0 ?

En avril 2013, sort la version 5.5.0, elle ne présente pas énormément de nouveautés si ce n’est de gérer des exceptions (sortes d’erreurs internes, encore rarement utilisées dans les développements). Nous ne sommes donc pas face à une révolution mais cela correspond à la stratégie de développement de ce langage : continuer d’avancer. La sous-version la plus importante était la version 5.3 car elle intégrait des espaces de nommage, une fonctionnalité permettant de faire cohabiter dans le même programme plusieurs choses identiques, fonction essentielle pour travailler avec des développements externes. La version 5 a simplement amélioré le modèle objet de la version 4 mais des sites Internet fonctionnent encore très bien aujourd’hui avec la version 4 ! La 5.5.0 est une version béta (version-test), elle n’est pas encore prête pour le développement public.

Quel avenir pour PHP selon vous ?

Ce sera assez pérenne car il y a des évolutions qui vont dans le bon sens malgré le raté PHP 6, nous n’avons pas assisté à une perte de confiance des décideurs. En effet, le volume de personnes converties ayant nécessité beaucoup d’investissements (suite notamment à des directives nationales incitant les administrations à passer à l’open source, basculement des éditeurs traditionnels vers celui-ci donc de gros chantiers de migration), le changement de langage n’est pas rentable actuellement.  Il y a 3 ou 4 ans, il y a bien eu des frémissements autour du langage Ruby (parce qu’il générait l’Unicode, on avait prévu qu’il remplacerait PHP) et logiquement, Ruby s’est très bien positionné sur les marchés asiatiques mais au niveau européen, PHP reste leader car correspondant au besoin. La grande force de PHP  est son adaptabilité issue de la communauté de développement excessivement active, ce langage est plus que jamais vivant !

Formations associées:

 

Share

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *