Personal Branding : ça ressemble à de la comm’… mais ce n’est pas de la comm’ ! 3


flat design business concept. personal branding. Digital marketing business man holding megaphone for website and promotion banners.

 

Un petit mot tout d’abord pour rappeler ce qu’est le Personal Branding… À l’instar des entreprises ou des produits, les entrepreneurs, les salariés ou consultants éprouvent le besoin de travailler leur propre marque dans une optique professionnelle : gérer sa carrière, développer sa notoriété sur un savoir-faire spécifique, accélérer le développement de ses projets…

Avec la multiplication des réseaux sociaux et autres outils digitaux, l’inconnu d’hier peut devenir la « star » d’aujourd’hui. Mais s’il est facile de se faire connaître, il est avant tout essentiel d’être reconnu pour ce que l’on souhaite. C’est toute la spécificité du Personal Branding.

En quoi cela ressemble-t-il à la communication ?

Le Personal Branding consiste avant tout à se créer une image et à la gérer au mieux, comme c’est le cas pour un produit, une entreprise… Il s’agit de se forger une réputation et de l’optimiser pour contrôler l’image diffusée sur soi et ne pas laisser les autres le faire à notre place.

Le Personal Branding adopte les ressorts de la communication : c’est en effet une véritable démarche marketing qui incite à s’interroger sur les cibles visées, le message de fond avant de développer une stratégie média. C’est le marketing du « soi » !

Première interrogation avant de construire sa marque personnelle : quel objectif visez-vous ? En communication, on pose la « promesse » ; en Personal Branding, on s’interroge sur ce vers quoi vous vous projetez : où souhaitez-vous être d’ici à cinq ans, quels sont les profils de personnes qui vous inspirent ? Mais surtout, qu’aimeriez-vous obtenir de vos publics : une rencontre, une recommandation, etc.

Dans la comm’, il est indispensable de connaître son auditoire. En Personal Branding aussi : quelles sont les personnes que vous souhaitez attirer vers votre profil ? Et à ces clients, partenaires, futurs employeurs… que souhaitez-vous dire qu’ils retiennent ? Vous devez choisir un message principal et son angle. Entendez par là un message clé permettant de vous différencier. Attention : il ne s’agit pas de se définir par l’intitulé de son poste ou de son entreprise, mais de mettre en lumière une spécificité. C’est un pitch qui vous présente en une minute, suscitant l’intérêt pour donner l’envie d’en savoir plus. Vous racontez en quelques mots simples, compréhensibles par vos publics, les domaines d’intervention ou les compétences principales qui vous caractérisent. Cela implique de s’interroger sur l’image que vous souhaitez laisser… et qui vous différencie de la concurrence. Un pitch qui véhicule du vécu – vos spécificités – mais aussi du « perçu »…

Mais ce n’est pas de la comm…

En construisant votre Personal Branding, vous allez apprendre à mieux vous connaître et donc à mieux communiquer sur ce qui vous rend vraiment unique. Plus votre discours sera vrai, plus il vous sera facile de communiquer cette plus-value. Car si le Personal Branding incite à se connaître pour mieux se faire connaître, il implique également de développer son relationnel, et de gérer son identité numérique grâce à une présence sur les réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Twitter… mais aussi à des posts Facebook, des billets de blog, etc.

Autant alors adopter un discours vrai : mieux vous aurez identifié votre différence, plus vous saurez garder votre fil rouge et ancrer cette différenciation. Si la communication agit sur des artifices pour mieux séduire (une jeune femme voluptueuse pour vous parler d’un parfum, par exemple), ici votre profil émerge à travers la masse d’informations grâce à votre billet sur un thème spécifique montrant votre expertise.

Le but est, avec la « googleisation », de vous retrouver là où vous souhaitez être identifié.

Alors qu’en communication, la puissance média vous permet d’instaurer une image, le Personal Branding est, définitivement, une construction à long terme de votre image. Il faut prendre le temps de la construire et de mettre en place une stratégie… et la travailler régulièrement. Diffusion de billets réguliers, création de livres blancs sur vos thématiques de prédilection, insertions de mots-clés dans vos URL, commentaires sur des posts Facebook spécialisés, tweet… La vision 360° de votre présence numérique, la puissance de votre stratégie contribuent à construire une marque personnelle forte.

Prêt à vous « marketer » ?

Vous pouvez aussi revoir notre webinar gratuit sur le Personal Branding

 

Formations associées :

Personal Branding : les meilleures pratiques, 2 jours (réf. BRA)

Booster et protéger son identité numérique, 1 jour (réf. PNU)

Communiquer avec Twitter et Facebook, 2 jours (réf. TWF)

Communiquer avec LinkedIn et Viadeo, 1 jour (réf. LVI)

Créer et animer un blog professionnel, 2 jours (réf. BLO)

Rédiger efficacement avec WordPress, 1 jour (réf. WPR)

 

Share

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Personal Branding : ça ressemble à de la comm’… mais ce n’est pas de la comm’ !