Ce que nous réserve la 5G 2


Share Button

Que nous réserve la 5G ?

Avec ses performances inédites en termes de débit et de réduction du temps de latence, le nouveau standard de téléphonie mobile devrait faire émerger des usages disruptifs dans l’automobile, la médecine ou l’industrie.

Evolution ou révolution ?

A chaque nouveau standard de téléphonie mobile, la question se pose. La 3G et la 4G ont permis des sauts qualitatifs en termes de débit et de couverture. Mais les réseaux de cinquième génération devraient nous faire faire un véritable bond en avant. La 5G est en cours de standardisation et les premières exploitations commerciales n’interviendront au mieux qu’en 2020. Pour autant, les annonces qui se sont succédé, en début d’année, au dernier CES de Las Vegas puis au Mobile World Congress de Barcelone permettent d’anticiper ce que nous attend.

La 5G, c’est d’abord une nette augmentation de débit !

Augmentation au-delà de 10 Gbit/s et même des pics à des vitesses deux fois supérieures si l’on en croit les expérimentations menées par les opérateurs télécoms et leurs équipementiers. De quoi télécharger un film en quelques secondes ou de le visionner en streaming en très haute définition. L’industrie des médias devrait ainsi proposer de nouveaux services d’« infotainment » (divertissement, actualités, informations trafic…) au sein de la voiture connectée.

Autre atout, la 5G réduit fortement le temps de latence qui passe sous la barre de la milliseconde. Cette fois, c’est la voiture autonome qui en bénéficiera. Elle pourra s’appuyer sur les informations en temps réel de son environnement immédiat mais aussi d’une géolocalisation ultraprécise pour maintenir une distance de sécurité avec le véhicule qui le précède ou être avertie d’un danger imminent.

5G

L’association de ces deux critères réunis devrait concrétiser les espoirs placés dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Actuellement, les décrochages et les dégradations de la qualité du flux vidéo en 3D nuisent à l’expérience immersive, provoquant même des nausées chez certains sujets. La télémédecine, la vidéosurveillance et la robotique industrielle profiteront également de ces avancées. Plus généralement, la 5G devrait libérer la créativité des ergonomes et faire émerger de nouvelles interfaces gestuelles, vocales ou textuelles.

Connecter les milliards d’objets connectés

En assurant une densification du réseau, la future norme est aussi taillée pour l’internet des objets. La 5G pourra connecter les 50 milliards d’objets connectés attendus dans le monde en 2020 selon Cisco. Et, ce, dans les endroits les plus reculés de nos maisons « intelligentes » ou dans l’usine du futur grâce à une meilleure couverture à l’intérieur des bâtiments (indoor). Moins énergivore, la connexion au réseau sollicitera moins la batterie des objets communiquants. L’autonomie de nos Smartphones devrait ainsi être étendue à plusieurs jours.

Par ailleurs, la 5G permettra de réserver une bande passante à des utilisateurs prioritaires comme les services de secours intervenant sur la scène d’une catastrophe dont le réseau est saturé par un grand nombre d’appels passés par les personnes présentes sur place.

La sécurité, la priorité

Mais toutes ces belles promesses ne seront tenables que si la sécurité est au rendez-vous. La puissance qu’annonce la 5G pourrait être détournée par des pirates pour mener des attaques massives en déni de service (DDoS) en créant une armée d’objets connectés zombies, à l’aide de caméras, de réfrigérateurs, d’ampoules et de capteurs hackés. Conscients de ce risque, les organismes de standardisation ont fait de la sécurité leur priorité, plaidant pour une sécurisation native et de bout en bout du réseau.

Nous aurons un aperçu de cette fameuse 5G dès 2018 lors des jeux olympiques d’hiver organisés par la Corée du Sud et de la coupe du monde de football qui se tiendra la même année en Russie.

 

Formations associées :

– Réseaux et Internet, les nouvelles avancées (Réf. RNG)

La révolution digitale : synthèse sur l’évolution des technologies (Réf. NTI)

Nouvelles technologies informatiques, synthèse (Réf. TEC)

Evolution des réseaux mobiles, synthèse (Réf. ERC)

VoLTE : déploiement et nouveaux services (Réf. LTE)

– Réseaux mobiles LTE/4G (Réf. ITE)

– CISSP, sécurité des SI, préparation à la certification (Réf. CIS)

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Ce que nous réserve la 5G