Réconciliez-vous avec l’orthographe !


Share Button
Formation ORSYS

L’orthographe par le jeu

« Avec l’auxiliaire « avoir », le participe passé s’accorde avec le COD, si celui-ci est placé avant le verbe.» Vu sous cet angle, l’apprentissage de la grammaire ne donne pas vraiment envie.

Chez ORSYS, nous avons trouvé le moyen de faire accéder les participants à un apprentissage rapide et sans douleur des points de grammaire, y compris les plus complexes avec la formation « Se réconcilier avec l’orthographe par le jeu ».

Un jeu de plateau pour s’amuser avec la langue française

Formation ORSYS

L’orthographe par le jeu

Dans cette formation, nous proposons des outils ludopédagogiques aussi variés qu’amusants. Au centre des activités, le jeu de plateau « Les nababs de l’orthographe » emmène les participants dans une aventure. Le but est de gagner des « Grammors »,  la monnaie qui a cours au pays de la grammaire. Il faut répondre avec exactitude aux questions posées par l’intervenant qui aura lancé un dé géant au centre de la salle de formation.

A partir de déplacements de pions sur le plateau, chacun doit répondre en une minute à des questions sur les points fondamentaux de la grammaire française : l’accord des noms composés, le pluriel des adjectifs de couleur, l’accord des verbes pronominaux et du verbe avoir dans tous ses états…

Le plus extraordinaire est que l’approche pédagogique par le jeu permet de lever les réticences et blocages que l’on croyait définitifs.

Pour en finir avec la torture orthographique !

En effet, les participants oublient rapidement les mauvais souvenirs et l’image négative que les fautes peuvent susciter. Soit dit en passant, dans cette formation, on ne parle pas de « fautes » de grammaire mais plutôt d’ « erreurs ». Pourquoi ? La notion de faute comporte une connotation morale. C’est l’idée de quelque chose qu’on ne doit pas faire de crainte d’être puni. Au contraire, une erreur est une donnée factuelle qui n’induit pas de jugement. Elle nécessite seulement une explication et une correction dans une approche empreinte de neutralité.

Formation ORSYS

L’orthographe par le jeu

Lorsque l’on demande à des adultes de réaliser un exercice de grammaire traditionnel – texte à compléter, verbes à conjuguer – on réactive d’anciens automatismes associés à des expériences négatives. S’enclenche alors rapidement un discours intérieur du type « je suis nul en français », « je n’ai jamais compris les participes passés »… De telles prophéties négatives deviennent auto-réalisatrices et l’esprit se ferme alors à l’apprentissage.

En revanche, si on trouve le moyen de faire oublier les blocages et de détendre ainsi l’esprit des participants, tout est possible.  Les personnes se focalisent sur le jeu, les points à gagner, le défi… dans une ambiance de bonne humeur teintée de bienveillance.

Le rythme, la clé

Dans cette formation, les activités pédagogiques se succèdent à un rythme enlevé pour prévenir toute lassitude et renforcer les acquis.

De plus, des séquences vidéo qui sont des courts-métrages humoristiques alternent avec les exercices. Ils sont destinés à présenter en contexte pendant quelques minutes tous les points de grammaire prévus au programme. Ainsi, ces saynètes servent de support aux explications du formateur.

En effet, quelle que soit l’approche pédagogique, la présentation des règles de grammaire trouve sa place dans un cours ludique. Mais, il a lieu de manière inductive, c’est-à-dire après avoir été mis en situation et avoir réfléchi seul au fonctionnement linguistique.

L’ambiance, la réussite !

Dans toutes les sessions de la formation règne une bonne humeur contagieuse que le formateur entretient à chaque instant. Mais, même une formation faite pour susciter l’enthousiasme et la satisfaction doit consister à rendre les participants opérationnels professionnellement de manière durable sur les points abordés en cours.

Formation ORSYS

L’orthographe par le jeu

A cet égard, il est surprenant de constater que des participants qui possèdent des connaissances rudimentaires en orthographe-grammaire parviennent à intégrer des points complexes tels que l’accord des verbes pronominaux (exemple : « les autorisations que je me suis données ») ou les exceptions d’accords avec l’auxiliaire « avoir » (exemple : « les symphonies que j’ai entendu jouer »).

Pour vérifier l’efficacité de cette formation, nous avons repris contact avec d’anciens participants. Un constat majeur : les personnes concernées osent rédiger sans complexes des textes élaborés et de manière plus fréquente. On crée ainsi un cercle vertueux fait de connaissances mises en pratique qui génèrent un entrainement positif.

Compte tenu de la bienveillance qui caractérise l’ensemble de l’approche et de la posture pédagogiques, tous les profils professionnels – de l’employé à l’expert technique en passant par le manager confirmé – trouvent leur place dans cette formation.

Les résultats

Alors, les ingrédients de cette réussite ludopédagogique amenée à dédramatiser l’apprentissage de la grammaire ?

Formations associées :

Orthographe et grammaire, perfectionnement (Réf. OGM )

Orthographe et grammaire, revoir les fondamentaux (Réf. AGO ) 

Améliorer ses écrits professionnels, 2 jours (Réf. CEP)

Donner de l’impact à ses écrits professionnels, 2 jours (Réf. CRI)

Stimuler votre créativité à l’écrit, 2 jours (Réf. STI)

Développer son esprit de synthèse à l’écrit et à l’oral, 2 jours (Réf. ECO)

Français Langue Etrangère, mise à niveau intensive à l’oral (Réf. FLT )

Pensez aussi au CERTIFICAT VOLTAIRE :

 

Formations à l'expression écrite par ORSYS

Certificat VOLTAIRE

Quelques infos en plus : www.certificat-voltaire.fr

Article réalisé avec :

Formatrice ORSYS

Isabelle OGGERO

De double formation école de commerce (ESCP-EAP) et littéraire (DEA de science du langage et maîtrise d’anglais), elle est formatrice certifiée PROCESS COMMUNICATION MODEL® et anime depuis de nombreuses années des sessions de formation. Préalablement responsable de département dans une société de services, elle a pratiqué le management multiculturel à la fois hiérarchique et transversal. En parallèle, les programmes qu’elle a enseignés au CELSA, à l’université Paris 7 Jussieu et à la Sorbonne Nouvelle Censier lui ont permis d’entretenir et de dispenser un savoir de qualité. Sa préoccupation depuis toujours : donner les moyens aux collaborateurs d’enrichir leurs compétences individuelles pour renforcer leur crédibilité dans leurs postes.

 

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *