Comment se former aux nouveaux outils de la Business Intelligence et du Big Data ?


ORSYS

Comment se former aux nouveaux outils de la Business Intelligence et du Big Data ?

La frontière est de plus en plus ténue entre la Business Intelligence (BI) et le Big Data. À tort, certains observateurs opposent les deux concepts. Arrivé plus récemment, le Big Data serait appelé à intégrer la « BI » historique. Car, en fait, il faudrait plutôt parler de complémentarité.

Business Intelligence et Big Data

Comme son nom l’indique, le Big Data permet de traiter de fortes volumétries de données qu’il serait très difficile de gérer à partir de bases de données traditionnelles (SGBDR) conçues pour des données structurées ou semi structurées. Mais il ne suffit pas de manipuler une grande masse de données, il faut en restituer les indicateurs clés. La BI apporte ainsi une aide à la décision aux métiers à l’aide de rapports et de tableaux de bords.

« Les entreprises les plus matures sur le sujet fusionnent Business Intelligence et Big Data pour faire, ce qu’on appelle, de la data analytics. On parle désormais de datawarehouse et de datalake », observe Gerardo Gutierrez, ingénieur offre et qualité au sein d’ORSYS.

Cette convergence se retrouve dans les formations les plus demandées du catalogue d’ORSYS. Parmi elles, on trouve celles dédiées à Power BI. Le nombre de cours dédiés à la solution logicielle de Microsoft a doublé en l’espace d’un an, la formation la plus suivie étant « Power BI, concevoir des tableaux de bord. »

Les formations qui cartonnent

Pour Gerardo Gutierrez, « Power BI allie Business Intelligence et data analytics. Autre atout, il traite les données opérationnelles de l’entreprise, comme les données clients, mais aussi celles venant de l’extérieur. »  Power BI bénéficie, par ailleurs, de la puissance de feu de l’écosystème de Microsoft et de son intégration à la suite collaborative Office 365. Enfin, son coût de licence attractif l’a rendu populaire auprès d’organisations de taille modeste. Résultat, Gartner classe Power BI parmi les « leaders » du marché dans son quadrant magique.

Autres leaders du benchmark du cabinet d’études, Gerardo Gutierrez cite, dans la même famille, Tableau Software et QlikView. « En renforçant le volet data visualisation, ces outils démocratisent l’accès au décisionnel. Les opérationnels métiers créent eux-mêmes des rapports interactifs et dynamiques depuis leur navigateur Web. On s’éloigne du reporting figé et statique de la BI traditionnelle. »

Pour autant, ORSYS continue bien sûr à former aux outils des acteurs historiques de la BI. « Les formations à SAP BusinessObjects restent une valeur sûre. En revanche, celles dédiées à IBM Cognos sont en en baisse », note Gerardo Gutierrez. L’institut de formation prévoit également une formation à la solution Oracle Database 18c, sortie récemment.

Nouveaux entrants ou acteurs historiques, les éditeurs multiplient les connecteurs pour s’ouvrir aux différentes sources de données, qu’il s’agisse des SGBDR qui gèrent les données de l’entreprise ou des bases NoSQL qui permettent d’accéder aux données semi structurées ou non structurées. Sans oublier, les réseaux sociaux et l’open data qui constituent des sources importantes de données.

Un projet Big Data de A à Z

ORSYS

Comment se former aux nouveaux outils de la Business Intelligence et du Big Data ?

Côté Big Data, le cours le plus suivi est intitulé « Big Data, méthodes et solutions pratiques pour l’analyse des données ». En cinq jours, il retrace le parcours d’un projet de Big Data de A à Z. De la mise en place de l’infrastructure Hadoop jusqu’à la datavisualisation en passant par le traitement et l’analyse des données.

« La formation s’adresse à tout professionnel appelé à manipuler des données : développeur, chef de projet ou consultant, précise Gerardo Gutierrez. En prérequis, il est souhaitable d’avoir des notions de programmation, une bonne maîtrise des méthodes statistiques et de la structuration des bases de données relationnelles. »

En montrant tout ce que l’on peut faire avec une infrastructure Hadoop et en donnant un aperçu global des différentes technologies de Big Data, cette formation est une introduction pratique à d’autres cours plus spécialisés qui vont, eux, approfondir tel ou tel sujet.

ORSYS forme sur les distributions d’Hadoop les plus demandées du marché que sont Cloudera et HortonWorks. L’organisme a aussi créé de nouveaux cursus sur les frameworks Open Source de l’écosystème Hadoop comme Spark, Storm ou Flink. Ils accélèrent le traitement des données et introduisent la composante temps réel.

« Les organisations publiques ou privées sont encore loin de maîtriser toutes les possibilités du Big Data », estime Gerardo Gutierrez. Il en tient pour preuve le vif succès rencontré par l’outil Data Science Studio (DSS) de Dataiku. Conçu par une startup française, installée aujourd’hui aux Etats-Unis, il vise à démocratiser l’accès à la data science en l’ouvrant aux non informaticiens. De son côté, ORSYS propose un cycle certifiant de douze jours qui permet d’avoir les bases du métier de Data Scientist.

ORSYS dispose également des formations sur les services managés depuis le Cloud. Des formations de type « Big Data as a Service », comme Azure Machine Learning. Le groupe prévoit aussi d’en créer une sur BigQuery, la plateforme de Google Cloud Platform. Elle permet de gérer de fortes volumétries de données et de faire des requêtes SQL à partir de données structurées.

RGPD et DPO

Enfin actualité réglementaire oblige, ORSYS propose un cours de sensibilisation de deux jours au RGPD. Il rappelle les grands principes du règlement européen sur la protection des données personnelles et les nouvelles obligations qui s’imposent au responsable de traitement. D’autres formations s’adressent à un public plus expert comme celle destinée au Data protection officer et celle dédiée aux responsables d’entités organisationnelles gérant des données sensibles. De nouveaux cours sont également prévus pour le prochain catalogue.

Et, pour aller plus loin :

Les formations Big Data

Les formations BI

 

 

Share

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *