Identité numérique : comment améliorer l’e-réputation d’une entreprise ?


Share Button

Maîtrisez-vous votre présence sur le Web ?

 Identité Numérique - ORSYS

Bien gérer son identité numérique de façon à soigner l’image que l’on renvoie sur Internet n’est pas un objectif irréalisable. Petit tour d’horizon et bonnes pratiques pour élaborer une stratégie digitale impactante.

 

L’identité numérique d’une personne physique ou morale se compose de toutes les informations accessibles sur Internet qui la concernent. Ces traces numériques (photos, contenu, commentaires…) peuvent être maîtrisées ou non maîtrisées, officielles ou non officielles, et la personne concernée peut en être à l’origine… ou non.

Dans le cas d’une entreprise, ou pour toute utilisation du Web à visée professionnelle, c’est son identité numérique qui va modeler sa perception et l’image qu’elle renvoie sur Internet. Autrement dit, qui va forger son e-réputation en véhiculant certaines valeurs. On comprendra donc qu’une entreprise veuille maîtriser totalement son identité numérique, ou au pire n’avoir aucune présence numérique.

Mais il n’est ni réaliste d’espérer maîtriser l’identité numérique de son entreprise à 100%. Ni très productif d’essayer de s’en passer. Au contraire, avec les bons outils et les bons réflexes, celle-ci peut s’avérer un atout majeur.

L’enjeu de l’identité numérique pour les entreprises

Parce qu’elle se compose de tous les éléments que nous laissons, ou que d’autres laissent pour nous, au cours d’une navigation sur le Web, l’identité numérique n’est pas sans conséquences. Rien ne se perd sur Internet, et tout se retrouve. Ces données constituent une empreinte indélébile qui évolue et se complète avec le temps.

On a déjà vu des cas de mauvaise gestion de son image numérique, notamment auprès de personnalités que les médias suivent de près. Un dérapage sur Twitter ou une photo compromettante exhumée sur Facebook peuvent conduire au bad buzz. Vie virtuelle et « vie réelle » ne sont plus indissociables de nos jours.

Il est donc important, dans un premier temps, de prendre connaissance et d’identifier les traces numériques qui concernent notre entreprise. Celles-ci véhiculent-elles bien nos valeurs et l’image que l’on souhaite renvoyer ?

De fait, veiller et participer activement à la construction de son identité numérique permettra à la fois de mieux maîtriser les éventuels débordements, et de profiter de ses avantages : valorisation de l’image, ouverture d’un réseau, meilleure visibilité… Il s’agira donc de trouver un juste équilibre entre stratégie marketing (traces numériques officielles) et agrégat involontaire de données émanant de sources tierces (traces numériques non-officielles).

Définir et contrôler son image sur le Web : les outils de veille

Une bonne stratégie de communication digitale nécessite une bonne maîtrise des outils Web. Elle consiste dans un premier temps à faire une veille d’e-réputation de son entreprise. Soit identifier ce qui se dit sur l’entreprise. Non pas pour réagir de façon systématique mais surtout pour savoir se montrer à l’écoute des clients et des évolutions du secteur d’activité concerné.

Pour cela, de nombreux outils sont à disposition sur Internet qui permettent de mettre en place un suivi régulier et concret. Des outils de veille sur les réseaux sociaux, tels que Hootsuite, Mention ou Google Alertes… Mais aussi des outils statistiques et de référencement (Google Analytics, Google Adwords…), auxquels on aura recours pour mener une veille concurrentielle, mesurer le trafic sur son site et en analyser les données afin de peaufiner une campagne de communication pertinente.

La maîtrise de ces informations permettra à l’entreprise de bien se positionner sur le Web. De façon à améliorer sa visibilité, son e-réputation, et ainsi son taux de transformation et/ou sa notoriété. Cependant, soigner son identité numérique dans le temps implique un investissement constant. Il dépend aussi d’une stratégie de diffusion de ses valeurs.

Diffuser l’identité numérique en entreprise : les bonnes pratiques

Veiller à l’image de son entreprise sur le Web n’est pas suffisant si l’on ne communique pas. Cela paraît évident, et pourtant : une stratégie de communication digitale aura besoin de s’appuyer sur du contenu régulier et un certain nombre de bonnes pratiques pour avoir un impact.

Parmi celles-ci, on compte l’utilisation de supports Web existants comme relais de communication. C’est la partie « active » dans la participation à la construction de son identité numérique, et qui exige une cohérence globale, ou une ligne éditoriale bien définie, afin de contrôler son propre support de communication. Créer une page Facebook, un compte Twitter et/ou un blog d’entreprise sont autant d’options qui demanderont le savoir-faire d’un community manager pour développer tout leur potentiel.

Il est également important d’apporter une unité graphique à son identité numérique. Une charte graphique bien définie, comme une ligne éditoriale, aura non seulement pour effet de rendre une entreprise rapidement reconnaissable, mais aussi de créer de la valeur par l’image et d’avoir beaucoup plus d’impact sur les réseaux.

En conclusion

Pour bien communiquer de nos jours, une entreprise ne peut se défaire de son identité sur le Web. Aussi indissociable que complémentaire avec la « vie réelle », elle influence la perception que se feront les internautes (et au-delà) de l’entreprise. Mais si une mauvaise gestion de son e-réputation peut avoir un impact négatif important, une stratégie de veille et de diffusion sur le Web bien étudiée aura largement l’effet inverse sur la vie de l’entreprise.

 

Liens vers formations :

E-réputation : surveiller et améliorer l’image de son entreprise

Réseaux sociaux et community management, perfectionnement

Webmarketing, les fondamentaux

Marketing digital : créer sa stratégie de contenu Web

Personal branding : booster et protéger son identité numérique

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *