Ce que les réseaux sociaux ont changé dans notre société

Les plus jeunes d’entre nous n’ont sans doute pas connu cette époque, mais il n’y a pas si longtemps, à peine une quinzaine d’années, il était encore possible de vivre sans les réseaux sociaux.  Cette période est  désormais révolue. Les réseaux sociaux se cachent derrière de nombreuses activités humaines désormais, qu’il s’agisse d’activités professionnelles ou de loisirs. Parfaitement intégrés dans nos environnements quotidiens, ils constituent les espaces où se déroule l’activité humaine, où se forgent et évoluent les sociétés. Hervé Kabla, blogueur et entrepreneur, détaille pour Orsys cette évolution des usages et des comportements.

Apparus il y a une dizaine d’années, les réseaux sociaux sont devenus des outils standard, utilisés par des millions de personnes. Qu’il s’agisse de réseaux sociaux professionnels ou non, internes ou externes, nous sommes tous concernés par ces outils qui font partie intégrante du web social. Dans quelles proportions ? En France, un actif sur 10 possède un compte sur LinkedIn, un sur 6 sur Viadeo. Un Français sur trois est sur Facebook, et près de 75% d’entre nous sont amenés chaque jour à visiter un contenu diffusé sur une plateforme sociale.

Une telle diffusion ne peut se faire sans une profonde évolution des usages et des comportements. Comme cela s’est produit lors de la diffusion d’autres innovations (automobile, ordinateur portable, téléphonie mobile, etc.), les réseaux sociaux modifient profondément les relations professionnelles et non professionnelles. En voici quelques exemples :

Le recrutement de nouveaux collaborateurs : c’est désormais devenu une habitude, chaque candidat à un nouveau job, à un nouveau poste, doit s’attendre à ce que son patronyme fasse l’objet d’une recherche sur Google. Cela permet à son futur employeur de s’informer sur son parcours, sur son réseau professionnel, sur les « traces laissées sur le web », qu’elles soient au profit ou non de ce candidat. L’impact est gigantesque, tant pour les candidats que pour les recruteurs, qui risquent parfois de se faire une opinion a priori et totalement subjective.

La communication interne : adieu intranets froids d’il y a dix ans, les réseaux sociaux internes permettent désormais de communiquer entre collaborateurs d’une même société, d’un même groupe, depuis des sites géographiquement distants, de manière asynchrone et sur une grande variété de sujets professionnels. Yammer, blueKiwi et consorts permettent de dynamiser les réseaux internes, de mieux collaborer en partageant l’information au travers des « liens faibles » sur lesquels reposent, parfois, certains des sujets les plus stratégiques pour nos entreprises.

La consommation d’internet mobile : prenez les transports en commun aux heures de pointe et regardez autour de vous. Vous constaterez aisément le nombre de personnes, de tous âges, qui tapotent sur leur smartphone. Approchez-vous un peu plus, et vous en verrez plus d’un communiquer avec ses amis, ses contacts, sur Facebook, Twitter ou une autre communauté non professionnelle. Peu gourmands en débit, les réseaux sociaux sont devenus l’un des principaux supports de consommation de l’internet mobile.

Les communautés de services : covoiturage, baby-sitting, les réseaux sociaux orientés service sont la prochaine grande révolution à venir. Leur paradigme, c’est la recommandation par un tiers de confiance : si votre voisin ou votre ami déclare que tel ou tel service de proximité l’a satisfait, il y a de grandes chances que vous le soyez aussi. De jeunes pousses comme Yokoro, covoiturage.fr se sont construites sur cette idée, et ont séduit plusieurs dizaines de milliers d’internautes.

Le crowd-sourcing et l’intelligence des foules : aussi surprenant que cela puisse paraître, les foules peuvent parfois partager leurs savoirs et nous faire progresser individuellement. De Wikipedia – la première encyclopédie collaborative – à Waze, navigateur GPS qui s’appuie sur les données de navigation diffusées en 3G par ses utilisateurs, ces réseaux sociaux apportent plus par les contenus construits par leurs membres que par la gestion des liens qui unissent ces derniers.

Ces 5 exemples ne constituent que quelques-uns de ces nouveaux usages introduits par les réseaux sociaux. Faites le test vous-même, et imaginez-vous dix années auparavant : dans aucun des cas cités vous n’auriez fait appel à un réseau social. Aujourd’hui, on n’imaginerait pas vivre sans ces outils. Vous avez dit révolution ?

 

Formations associées :
Web 2.0 et réseaux sociaux en entreprise, synthèse
Optimiser votre communication professionnelle via les réseaux sociaux
Recruter via les réseaux sociaux

______________________________________________
Le blog des experts en management – ORSYS Formation - Le blog managementwww.orsys.fr


Cette entrée a été publiée dans Changement, Communication, Marketing, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires

3 réponses à Ce que les réseaux sociaux ont changé dans notre société

  1. Ping : Ce que les réseaux sociaux ont changé dans notre société | Le blog de la formation management | digital•Reports

  2. Ping : Ce que les réseaux sociaux ont changé dans notre société | Le blog de la formation management | e-Club • Icademie

  3. avec les réseaux sociaux les gens travaillent de moins en moins il faut le souligner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*