Archives mensuelles : mars 2013

L’art de l’argumentation ou savoir vendre ses idées

 

Possédant une double compétence linguistique (maîtrise d’anglais, DEA de sciences du langage) et management (diplômée de l’ESCP) et après une carrière en tant que responsable de département de formation, Isabelle Oggero, coach en management et formatrice Orsys, conseille et forme sur les techniques de communication et management en entreprise depuis plus de 15 ans.

 

Quand la linguistique rencontre le commercial… Argumenter, convaincre, négocier avec efficacité, tout le monde est concerné par ces aspects professionnels de communication pour vendre ses idées à sa hiérarchie, présenter ses arguments, négocier un contrat, une augmentation… Pour la plupart des participants, les difficultés touchent au manque d’adaptation à l’interlocuteur et d’aisance en communication.

Les facteurs déterminants pour améliorer ces deux aspects sont de favoriser l’habitude de prendre la parole et d’arriver à prendre du plaisir à parler ; il existe des éléments facilitants comme une voix qui porte, un timbre agréable  mais même ces facteurs « naturels » sont perfectibles !

Le socle fondamental sur lequel repose une communication convaincante est, en tout premier lieu, une image positive de soi ; le sentiment de légitimité dans la situation de vendre ses idées (son savoir, son positionnement dans l’entreprise…). Le présupposé positif est indispensable à l’atteinte de l’objectif communicationnel. lire la suite

Share Button

Team building: cohésion d’équipe via l’approche musicale

 

 

Pierre-Hugues Cacheleux  (ici à gauche) est dirigeant de MRH-Musique et formateur Orsys. Après une carrière d’une dizaine d’années dans les ressources humaines, il est devenu consultant et formateur, ainsi qu’organisateur de team-building via les medias musicaux, au service des entreprises et des grandes écoles. Il est, par ailleurs, musicien et notamment compositeur.

Le team-building à la française, qu’en est-il ? Né dans les années 80, a-t-il toujours la côte ? Et pourquoi le choix de la musique comme media? Etat des lieux.

Le team-building, en français : construction d’équipe, n’a en réalité pas toujours cette finalité. Beaucoup de demandes aujourd’hui n’ont pas pour objectif de travailler la cohésion d’équipe mais plutôt de valoriser et optimiser le leadership, la gestion du stress… L’important est de créer « un bon moment », de sortir des relations codifiées du quotidien de l’entreprise, de niveler les statuts et de créer du lien du liant.

Ce sont en général des entreprises d’une certaine taille qui organisent des team-building de façon récurrente, des entreprises dont les dirigeants ont compris l’intérêt, la valeur ajoutée; c’est notamment le savoir « travailler ensemble » qui a convaincu ces décideurs car ils ont pu en mesurer les retombées : réduction du turn-over, fidélité accrue et image-employeur valorisée.

3 grandes raisons expliquent l’organisation de team building en entreprise : 1) l’entreprise se situe dans un contexte de détection : identification par les ressources humaines pour faire du  recrutement interne plus ou moins dissimulé, évaluer les potentiels d’évolution ou pour travailler sur la gestion du stress et la capacité à le gérer. 2) L’entreprise se situe dans un contexte d’incentive : récompense aux collaborateurs parce que l’année a été bonne, les chiffres de qualité … 3) L’entreprise cherche à créer du lien soit en contexte positif comme par exemple pour préparer une équipe géographiquement éclatée  et qui va avoir besoin de travailler ensemble ; soit en contexte négatif comme par exemple lors d’une fusion, période durant laquelle des personnes pas encore habituées à travailler ensemble vont devoir le faire ou en situation de réduction d’effectifs, où l’enthousiasme est très relatif. lire la suite

Share Button